En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus

J'accepte
Le limiteur de son !!! quésako

Le limiteur de son !!! quésako

Dans cet article, nous allons d’abord examiner ce qu’est un limiteur de son, à qui s’adressent-ils, comment fonctionnent-t-ils, ainsi que le côté de la loi et les obligations légales qui s’imposent aux évènements sonorisés. 

 Premièrement, il faut savoir qu’un limiteur de son, aussi appelé limiteur de pression acoustique permet de mesurer en permanence un niveau sonore ambiant et de l’afficher en dBspl(A) (Décibel de niveau de pression acoustique pondéré au filtre A) et agir selon la loi, en cas d’atteinte d’un niveau sonore maximum déterminé par une étude d’impact obligatoire sur l’oreille humaine, Faisant référence au décret 98/1143 du 15 décembre 1998 qui vise à contrôler  les niveaux sonores dans les lieux musicaux. 

A ce jour, il y a donc des lois qui régissent les niveaux de pression acoustique.

Concrètement, la majorité des limiteurs que nous installons chez nos clients, fonctionnent de façon normale et permettent d’atteindre les objectifs fixés. C’est encore plus vrai dans les lieux où il n’y a pas de problèmes de voisinage et que le limiteur est posé pour garantir que le niveau ne dépasse jamais les 105 dB(A) sur 10 à 15 minutes. (il s’agit de la principal et plus importante règle de cette loi) Ce seuil étant tout de même assez élevé, le dépasser pouvant engendrer des conséquences quasi immédiates sur le public. Le limiteur remplit son rôle sans que les exploitants ne se sentent lésés par les exigences réglementaires. 

Donc qui doit utiliser ces limiteurs de son ? Et bien tous les endroits où il peut y avoir de forts volumes sonores recevant du public. 

Cela peut être les discothèques, les bars, ou bien encore les salles de spectacles, concerts, théâtres etc...

Alors comment fonctionnent ces limiteurs de son et quels sont les différents types de limiteur ? 

Le limiteur est généralement composé d’un boîtier principal qui contient l’électronique du système et d’un capteur (ou micro) déporté du boîtier principal et relié par un câble. Ce capteur est le cœur du système, c’est un sonomètre qui mesure le niveau en dB (A) et envoie cette information vers le limiteur. L’afficheur permet de visualiser ce niveau sous différentes formes, le niveau dit « instantané » qui est un LAeq court (1 seconde), le niveau moyen (LAeq long (entre 1 et 15 minutes) ou quelquefois des pavés lumineux qui indiquent à l’utilisateur l’approche du seuil autorisé. Les écrans doivent afficher au minimum l’une de ces informations, mais certains modèles affichent toutes ces valeurs. 

En cas d’atteinte du niveau maximum autorisé le limiteur peut agir de deux manières différentes, soit par atténuation du signal audio de la sonorisation ou bien par coupure de l’alimentation du système de diffusion. Le mode d’action par le contrôle permanent du niveau émis est le plus confortable d’utilisation, mais aussi le plus coûteux. Il implique que la sonorisation soit toujours la même en place. C’est le type de limiteur que l’on rencontre dans les discothèques ou les bars à ambiance musicale. 

Dans les salles des fêtes ou polyvalentes chaque utilisateur apporte sa propre sonorisation c’est pourquoi on y trouve le plus souvent un limiteur à coupure qui, en cas d’atteinte du niveau autorisé et après avertissement, coupera l’alimentation électrique pour un temps déterminé (généralement réglable) mais au minimum de 10 secondes. Au bout de ce laps de temps le système se réarme automatiquement. 

Le limiteur quel que soit son mode de fonctionnement doit aussi enregistrer dans sa mémoire les paramètres principaux de fonctionnement afin d’effectuer des contrôles a posteriori. Il existe trois grandes familles de limiteurs.

Le limiteur a coupure :

Comme son nom l’indique, il effectuera une coupure du système de sonorisation si le niveau maximum est atteint voire dépasser durant une trop longue période. Cependant, il prévient et laisse le temps aux personnes d’agir avant que la coupure s’effectue. 

Le limiteur a atténuation :

Au lieu d’une coupure, il baissera automatiquement le niveau sonore émis par le système son, afin de ne jamais dépasser le niveau admissible.

Le limiteur a bandes de fréquences : 

Il permet d’atténuer certaines fréquences gênantes notamment les fréquences basses en leur appliquant un seuil en dB à ne pas dépasser.  

En conclusion pour installer votre système de limitation sonore, contactez nous : 04 26 65 32 19

All comments

Leave a Reply